Thèmes

pcf ump pcf beziers banlieue front de gauche melenchon fn melenchon

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· CANTONALES 2011 (8)
· économie (7)
· élections européennes (3)
· ELECTIONS RÉGIONALES (64)
· Fête de la Plantade (21)
· Fichier EDWIGDE (4)
· INFORMATIONS (97)
· Infos générales (81)
· LÉGISLATIVES 2012 (7)
· LEGISLATIVES 2012 (16)
· LES LUTTES (273)
· MAI 68 (6)
· MUNICIPALES BÉZIERS (175)
· PCF (201)
· Présidentielles 2012 (10)

Rechercher
Derniers commentaires Articles les plus lus

· BÉZIERS : LA LISTE PCF+LCR+CITOYENS
· GAZA: HALTE AUX MASSACRES
· BÉZIERS MUNICIPALES LCR-PCF-PT MIDI LIBRE
· AGGLO BÉZIERS MÉDITERRANÉE 18/12/08
· RAYMOND COUDERC... LE BATTRE A BÉZIERS!

· BÉZIERS MUNICIPALES communiqué LCR-PCF-PT
· LES DÉRIVES DE JEAN-LOUIS BOUSQUET, communiqué de la LCR
· CANTON BÉZIERS II : DÉCLARATION de N. COSSANGE
· LOTO SOLIDAIRE DE LA POSTE DE LA DEVÉZE (Béziers)
· CAPENDEGUY, BÉZIERS : LOGEMENTS DU XXI° SIECLE ?
· Jean-Claude Gayssot n'est plus des nôtres!
· MUNICIPALES BÉZIERS 1er TRACT PCF/LCR
· GAZECHIM EN LUTTE (Béziers)
· BÉZIERS: INAUGURATION AGITÉE du POLYGONE 14 SEPT 2010
· BÉZIERS: « LISTE COMMUNISTE, 100% A GAUCHE ET SOLI

Voir plus 

Abonnement au blog
Recevez les actualités de mon blog gratuitement :


Statistiques

Date de création : 06.12.2007
Dernière mise à jour : 28.10.2014
1120articles


UN NOUVEAU MILITANTISME

Publié le 28/03/2012 à 21:26 par bezierspcf Tags : pcf beziers banlieue front de gauche melenchon fn

classe populaire, présidentielle 2012, banlieue quartiers populaires,<a class=

Dans les quartiers populaires, ?un air de printemps citoyen fait doucement ?reculer un trop ?long hiver politique.


De l’engagement du monde du travail et des couches populaires dépendront l’issue de l’élection présidentielle des 22?avril et 6?mai et du scrutin législatif un mois plus tard. Cet engagement ne se mesurera pas seulement en termes globaux de participation électorale – en règle générale plus élevée que dans les autres consultations. Toute la question est de savoir si les électeurs qui ont le plus d’aspiration à un changement de cap, le plus besoin d’une amélioration rapide et durable de leurs conditions de vie, auront confiance dans la portée d’un bulletin de vote.


Trop longtemps, les taux élevés d’abstention dans les quartiers populaires et dans les régions industrielles en crise ont relativement gonflé le pourcentage de votes désespérés conduisant à l’impasse, et finalement à la perpétuation de politiques socialement injustes. «?Place au peuple?», ce mot d’ordre que l’on peut lire sur les affiches de Jean-Luc Mélenchon exprime cette obsession du Front de gauche à intégrer ou à réintégrer dans le débat politique toute une partie de l’opinion que d’autres voudraient condamner à l’impuissance. Que de thèses fumeuses avons-nous entendues en début de campagne sur ces ouvriers prétendument perdus dans le marigot du Front national, sur ces habitants des «?zones sensibles?», comme certains commentateurs osent désigner les quartiers populaires des banlieues, qui auraient définitivement abdiqué de leurs droits de citoyens??


Hier, la fondation Terra Nova conseillait à un candidat socialiste d’abandonner les classes populaires et de se recentrer sur les «?classes moyennes?». Aujourd’hui, l’instrumentalisation honteuse des crimes de Toulouse et de Montauban vise à discréditer la population issue de l’immigration, «?des musulmans d’apparence?» selon l’expression indigne d’un président de la République (qui en est pourtant l’auteur). La candidate du FN se livre à un appel au lynchage en désignant parmi les immigrés qui arrivent en France des Mohamed Merah en puissance.

La campagne du Front de gauche a déjà fait reculer un certain nombre de présupposés aussi imbéciles que méprisants. Mélenchon n’est plus traité de «?populiste?» par des éditorialistes en mal d’inspiration, et est reconnu dans l’opinion comme le candidat qui défend le mieux les ouvriers. Mais dans les quartiers populaires aussi un air de printemps citoyen fait tout doucement reculer un trop long hiver politique. Dans les assemblées citoyennes créées partout dans le pays, des jeunes et moins jeunes habitants des «?cités?» font l’apprentissage d’un militantisme nouveau. Cette reprise de confiance dans la politique n’aurait pas été possible sans le travail de fourmi des militants du Front de gauche pour inviter au débat sur leur programme qui place l’humain d’abord.


Des électeurs n’auraient pas trouvé dans l’offre politique des autres candidatures l’envie de se bouger et même, pour certains d’entre eux, d’aller voter. Le vote n’est pas qu’un acte individuel d’un électeur seul face à un système. Il se structure en prenant conscience qu’on appartient à une catégorie, à une classe, qu’ensemble on est plus forts. C’est ce processus de solidarisation qui se joue dans des quartiers où se concentrent les effets de la démolition sociale.


Editorial Par Jean-Paul Piérot - L'HUMANITÉ

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Commentaires (1)

Dédé le belge le 30/03/2012
Un petit bonsoir ,

Juste pour vous dire qu'étant belge , je supporte le Front de gauche et Jean-Luc Mélenchon qui nous serait bien utile en Belgique .
Coïncidence de mon dernier article avec le vôtre : j'insiste aussi sur la prise de conscience .

Bonne chance et tous mes voeux de réussite .

Amitiés belges .
http://lesraisonsdelacolere.centerblog.net


Ecrire un commentaire


DERNIERS ARTICLES :
BÉZIERS : Débat à thème

BÉZIERS : CRÉCHE À LA MAIRIE !!
                                Aimé COUQUETConseiller Municipal34500 – Béziers                                                      Monsieur le Sous-Préfet              
RENAUD CAMUS - L'EXTRÊME DROITE POUR BÉZIERS !!!
En première page de Midi-Libre ce matin 18 octobre 2014, un grand titre : “Un auteur d’extrême droite choisi pour vanter Béziers” et en sous-titre “Renaud Camus s’est vu
BUDGET MUNICIPAL 2015 : LE PREMIER MINISTRE SERA CONTENT !
 Midi-Libre de ce jour fait part de la lettre de cadrage budgétaire pour 2015 envoyée par Robert Ménard aux élus et responsables des services de la ville. Cela mérite que
JEUDI 16 OCTOBRE

forum